Mis à jour le 12/05/2022

Le dernier rapport Ipes-Food, détaillé par Web-agri dans un article d’avril 2022, estime que même si l’élevage a un impact sur le changement climatique, les protéines alternatives industrielles ne seraient pas une solution miracle.

En effet, les industriels s’intéressent de près aux protéines alternatives, ce qui pourrait favoriser une ultra-transformation des ingrédients.

Pour les experts, l’important serait donc surtout de transformer nos systèmes alimentaires, et non les produits, en promouvant notamment la diversité des cultures chez les producteurs et en améliorant la traçabilité des aliments.

 

Accédez à la ressource