Mis à jour le 13/01/2021

La filière aéronautique ayant connu une année 2020 catastrophique, l’annonce de l’accord sur le Brexit lui permet de souffler en ce début d’année 2021.

En effet, Airbus possède 25 sites différents et fait fabriquer presque la totalité de ses ailes au Royaume-Uni via sa filiale Airbus UK. Cette accord lui permet donc d’envisager une continuité dans son plan de développement même si le départ du Royaume-Uni de l’UE pose un certains nombres de questions en matière de certification des normes de production par exemple.

C’est ce que met en avant un article du magazine Usine Nouvelle  en date du 30 décembre 2020.

Accédez ici à la ressource

 

Donner votre avis