Mis à jour le 21/09/2020

En partenariat avec le SPACE, Pascal Hieronimus, dirigeant de la société East Expansion, prestataire agréé de BCI et partenaire du SPACE en Ukraine depuis 2010,  a proposé, aux entreprises bretonnes, une présentation complète du secteur agricole (culture, élevage, aquaculture) sous forme de webinaire.

En quelques mots, le secteur se présente comme :

  • Le grenier à blé de l’ex-URSS
  • + de 15% du PIB et 20% de la population active
  •  Une production de 70 Mt de céréales et 23 Mt d’oléagineux en 2019
  • une structure des exploitations agricoles variée :
    • Agro holdings (env. 100)
    • Fermes familiales (env. 30 000)
    • Micro-exploitations (env. 5M)
  • Une agriculture extensive et peu chimique

Contenu de la présentation

  • Panorama général de l’agriculture, de l’élevage et de l’aquaculture
  • Informations sectorielles par type d’élevage (porcin, bovin, ovin & caprin, avicole, aquaculture) avec pour chaque filière
    • Présentation de l’évolution et de l’état actuel en chiffres
    • Description de l’écosystème (organisation de chaque filière avec focus sur les principaux acteurs, les fédérations professionnelles, les autorités compétentes…)
    • Mise en exergue des problématiques liées à chaque filière et de leurs besoins
  • Besoins sectoriels par métier
  • Les investissements et projets prévus
  • Les incitations et subventions existantes
  • Focus sur la présence française et étrangère en Ukraine : Comment aborder les différents marchés ?
  • Les modes d’entrée possibles
  • Les aspects réglementaires majeurs

 Que faut-il retenir ?

 

Retour de Isabelle Colin, chargée d’affaires agriculture au sein de BCI

Modernisation des filières élevage :

Baisse globale du nombre d’animaux car moins de petits élevages familiaux. Le modèle actuel se porte sur des agroholdings et des grandes structures privées qui sont très modernisées

Elles exportent aussi une partie de leur production donc ont des pratiques conformes aux règlementations UE

En volaille, renforcement du modèle « intégrateurs » par contre, difficile de les approcher en tant que fournisseur potentiel car leur processus d’achats passent par des appels d’offre assez complexes à suivre.

La tendance de la production : produits bio ou utilisant moins ou pas de pesticides, des solutions facilitant les conditions de travail et de bien-être animal (+ de digital, mécanisation de pointe)

Opportunités pour les entreprises bretonnes :

Proposer des solutions innovantes, « haut de gamme » avec un appui technique et commercial local.

Une quarantaine d’importateurs en Ukraine sont identifiés pour le secteur de l’élevage.

Accédez ici à la présentation complete

 

Donner votre avis