Mis à jour le 06/02/2019

Actant l’importance de la filière voile de compétition et des entreprises actives dans le domaine, la région Bretagne a lancé en 2017 la marque Bretagne Sailing Valley, un facteur de rayonnement et d’attractivité.

Certaines de ses entreprises membres sortent victorieuses des compétitions professionnelles et s’exportent toujours plus.

 

Retour sur la voile de compétition

D’après une nouvelle étude de Bretagne Développement Innovation, la filière nautique est toujours bien implantée dans la Finistère et le Morbihan, alors que la voile de compétition représente 6,5 % du CA de la filière en Bretagne et 13 % des emplois. En Bretagne, la voile de compétition a rapporté 56 M€ en 2017 (+ 9 % par rapport à 2015) sur une filière chiffrée à 205 M€ au total. La Bretagne Sailing Valley regroupe 162 entreprises pour 711 emplois directs (1.500 avec les emplois indirects), localisés en particulier en Bretagne Sud, du côté de Quimper (29), Vannes (56) et Lorient (56), où se situent une base sous-marine transformée en un pôle nautique spécialisé dans la course au large ainsi que le centre de formation Pôle Finistère-Course (…)

 

La Bretagne au salon de Bilbao

Au printemps, le Sail in Festival de Bilbao, événement qui propose des films sur la voile de compétition et des skippers renommés, a accueilli une 1ère matinée technique de networking et d’interventions de professionnels pour mettre en lumière les dernières avancées technologiques dans la voile comme les composites, le bateau connecté ou le machine learning et les projets de bateaux de course. C. Bourlon, responsable du cluster Eurolarge (Lorient, 56), piloté par Bretagne Développement Innovation, y a présenté la Bretagne Sailing Valley et les actions d’Eurolarge (…)

 

Brest Ultim Sailing passe à l’action

Brest a été contrainte de reporter le départ du Tour du monde en solitaire, aussi appelé Brest Océans, initialement prévu fin décembre 2019. Un budget de 5 M€ devait être mis en place par les aides publiques et les sponsors privés afin d’organiser l’événement, la Région apportant 300 k€ à ce projet organisé par Brest Ultim Sailing et présenté au salon Nautic de Paris en décembre 2018 (…)

 

Les PME bretonnes sont compétitives

 Forte d’une notoriété internationale dans le petit monde de la voile, les entreprises bretonnes surfent sur un succès grandissant. Lorima (Lorient, 56 – 35 salariés ; CA : 6 M€), vainqueur de la Volvo Ocean Race 2012-2013 et leader mondial de la fabrication de mâts en carbone déjà implanté dans ~ 20 pays, s’attaque aujourd’hui aux marchés étrangers face à la concurrence néozélandaise (…)

Envie de lire la suite ?

L’intégralité de ce contenu est disponible pour tous les adhérents de Bretagne Commerce International.

Si vous êtes déjà adhérent, connectez-vous pour profiter de l’ensemble de cet article.

Donner votre avis