Mis à jour le 20/12/2019

Selon Apure, les forêts artificielles composées d’un seul type d’arbre souffrent de dépérissements périodiques. Tous les arbres se disputent les mêmes nutriments, ce qui entraîne des déséquilibres dans la composition bactérienne du sol. Ainsi, le sol dégradé devient trop faible pour supporter tous les arbres. Dans ce cadre, Apure a introduit cet élément dans l’agriculture pour mettre fin à la lutte constante contre la dégradation des sols en monoculture. Dans les serres de l’entreprise, des légumes de différentes variétés poussent et absorbent les nutriments nécessaires.

Envie de lire la suite ?

L’intégralité de ce contenu est disponible pour tous les adhérents de Bretagne Commerce International.

Si vous êtes déjà adhérent, connectez-vous pour profiter de l’ensemble de cet article.

Donner votre avis