Mis à jour le 23/11/2018

La filière avicole marocaine a connu une forte croissance au cours des dernières années, aidée dans son évolution par le gouvernement qui a mis en place un « plan Maroc Vert ».

Malgré une production de la volaille soutenue, l’année 2016 a connu une légère baisse par rapport à 2015 en raison de l’épidémie de grippe aviaire au niveau mondial, provoquant un impact sur les prix.

La situation est maintenant rééquilibrée et consolidée par l’application de nouvelles normes sanitaires.

Envie de lire la suite ?

L’intégralité de ce contenu est disponible pour tous les adhérents de Bretagne Commerce International.

Si vous êtes déjà adhérent, connectez-vous pour profiter de l’ensemble de cet article.

Donner votre avis