Mis à jour le 21/08/2019

Lors du 2e Paris Grain Day, les experts internationaux ont présenté la situation céréalière et oléo-protéagineux de leur pays dans un environnement mondialisé pour 2018 et pour 2019. Toutes les conditions seraient réunies pour que les cours restent stables pendant plusieurs mois avec des stocks mondiaux importants et suffisants pour compenser d’éventuelles baisses de production dans l’hémisphère Sud. Toutefois, les cours des céréales restent faibles et ne couvrent pas les coûts de production, y compris en Russie, ce qui pourrait réorienter certaines cultures, notamment aux USA.

Envie de lire la suite ?

L’intégralité de ce contenu est disponible pour tous les adhérents de Bretagne Commerce International.

Si vous êtes déjà adhérent, connectez-vous pour profiter de l’ensemble de cet article.

Donner votre avis