Mis à jour le 16/10/2019

Selon PwC, alors que 77% des médecins américains ont déjà recommandé une application de e-santé, 54% des consommateurs seraient prêts à essayer une application ou un outil numérique approuvé par la FDA pour le traitement d’une maladie. Pour ceux qui ont essayé, 66% estiment que l’application ou l’outil numérique avait amélioré le traitement. D’après Rock Health, en 2017, 86% des Américains utilisaient au moins un outil de santé numérique, et 33% des Américains utilisent des wearables et 46% des applications.

Envie de lire la suite ?

L’intégralité de ce contenu est disponible pour tous les adhérents de Bretagne Commerce International.

Si vous êtes déjà adhérent, connectez-vous pour profiter de l’ensemble de cet article.

Donner votre avis