Mis à jour le 25/06/2019

La Bretagne abrite 213 équipementiers agricoles et 8 200 salariés, mais le secteur manque de main d’oeuvre. Pour répondre aux besoins croissants, le machinisme agricole recruterait actuellement 5 000 salariés, or l’Aprodema pointe que l’agriculture et l’élevage n’attirent pas suffisamment les jeunes générations.

La France, 1ère au classement européen

Les Pays-Bas continuent d’investir

Kersia bâtit une véritable dorsale européenne

Envie de lire la suite ?

L’intégralité de ce contenu est disponible pour tous les adhérents de Bretagne Commerce International.

Si vous êtes déjà adhérent, connectez-vous pour profiter de l’ensemble de cet article.

Donner votre avis