Mis à jour le 03/01/2020

Alors qu’en 2017, l’intelligence artificielle (IA) était le centre des discussions du Congrès de la Radiological Society of North America, provoquant la peur de la profession quant à son avenir, elle est aujourd’hui au cœur de nombreuses réalisations.

En effet, en 2010, il fallait 3,5 ans pour doubler la quantité de données médicales, contre seulement 72 jours aujourd’hui, notamment grâce à l’imagerie médicale, de plus en plus utilisée pour le diagnostic, mais également pour le suivi des traitements ainsi que pour leur réalisation. Face à cette explosion des données, la ressource critique aujourd’hui, ce sont les professionnels de santé. Il en manquerait 7 millions dans le monde actuellement, chiffre qui devrait continuer de croître pour atteindre 14 millions en 2035.

 

Envie de lire la suite ?

L’intégralité de ce contenu est disponible pour tous les adhérents de Bretagne Commerce International.

Si vous êtes déjà adhérent, connectez-vous pour profiter de l’ensemble de cet article.

Donner votre avis