Mis à jour le 22/10/2020

Début octobre 2020, le Premier ministre espagnol, Pedro Sanchez, a présenté les principaux axes de son plan de relance national. Avec pour objectif principal la modernisation du pays, l’exécutif décide d’investir sur la transition écologique (37%), la numérisation (33%), l’innovation, la santé, et la cohésion sociale.

Pour un montant total de 140 Mds d’€, dont 73 Mds de fonds européens et et 66 Mds de prêts, le Premier Ministre annonce que ce plan engendrera la création de 800 000 emplois d’ici à 2023. Les conséquences de la pandémie de coronavirus en Espagne ont conduit à la destruction de 450 000 emplois et incitent les économistes à tabler sur une chute du PIB de 11,2% en 2020. Les prévisions sont plus optimistes pour 2021 (+7,2%) avec le versement des aides européennes.

Mr Sanchez a précisé dans son allocution « que ce plan n’a pas uniquement pour objet de retrouver le niveau de croissance d’avant crise, mais aussi de se reconstruire de manière plus solide pour une économie forte, durable et compétitive. »

Accédez à la ressource

Donner votre avis