Mis à jour le 16/10/2019

Alors que l’Afrique abritera 25% de la population mondiale en 2050 et que la demande d’aliments devrait être élevée, la production devra suivre le rythme de la consommation. Selon la FAO, les taux de croissance annuelle estimés de la consommation de produits de l’élevage jusqu’en 2050 en Afrique sont de 3,3% pour la volaille et le porc, de 3,1% pour les œufs, de 2,5% pour la viande bovine et de 2,2% pour le lait. D’ici 2030, l’Afrique devrait importer 12% de ses produits nets d’élevage, et 15% d’ici 2050. Actuellement, le secteur agricole fournit 70% des besoins alimentaires de l’Afrique.

Envie de lire la suite ?

L’intégralité de ce contenu est disponible pour tous les adhérents de Bretagne Commerce International.

Si vous êtes déjà adhérent, connectez-vous pour profiter de l’ensemble de cet article.

Donner votre avis