Mis à jour le 14/02/2021

La Russie possède de vastes ressources naturelles dont les terres agricoles. 44% de ces terres soit 97,2 millions hectares, ne sont pas exploités à ce jour. La France dispose de technologies performantes d’élevage et de transformation dans toutes les filières animales assurant la valorisation maximale de produits finis dont l’offre a une segmentation qualitative bien structurée, ce que n’est pas le cas de la Russie pour l’instant.

A noter que

Le secteur agricole russe n’a presque pas subi d’impact négatifs dans le contexte de la crise COVID.
A titre d’exemple, les pronostics pour 2021 annoncent les chiffres suivants :

  • POULET :

2019 : 5 millions T soit 34 kg/tête d’habitant
2020 (P): 5,1 millions T

  • PORC :

2019 : 4,3 millions T (vif) soit 29,2 kg/tête d’habitant
2020 (P) : 4,5 millions T

  • BOVIN LAIT :

2019 : 31,3 millions T
2020 (P) : 31,5 millions T

  • BOVIN VIANDE:

2019 : 2,2 millions T (abattage) soit 15 kg/tête d’habitant
2020 (P) : 2,3 millions T

La crise COVID en Russie est marquée entre autre par la désurbanisation et la croissance des investissements dans le secteur agricole. Le développement de la communication par internet (zoom, skype) sans aucun doute ne remplace pas la communication réelle, mais crée les nouvelles possibilités dont la e-formation agricole (secteur potentiellement intéressant pour les fermiers russes car historiquement toutes les solutions modernes en Russie à disposition concernent l’élevage industriel). En effet cela provient de l’approche de l’économie planifiée qu’on avait avant 1991 ciblant comme objectif « l’accomplissement du plan » (= critère quantitatif) mais excluant la segmentation qualitative qui provoquerait la hausse de coûts de production (donc inachèvement du plan).

C’est sur cette thématique que sont intervenus Serguei ZMELIANSKI  et Stepan SHIBAEV de la société CIS Services et prestataires agréés de BCI en Russie.

Ce webinaire a été proposé aux entreprises bretonnes dans le cadre des “Mardis de l’Agri” en partenariat avec le SPACE.

 Que faut-il retenir de ce webinaire?

 

Retour de Isabelle Colin– Chargée d’affaires agriculture

Données macro-économiques :

– Territoire russe : 17 Millions Km2 soit 33 fois la France

– 85 Fédérations

– Création d’une zone de libre-échange : Russie, Kazakhstan, Biélorussie, Kirghizistan, Arménie.

– Langue russe parlée sur tous ces territoires, accord de validité des mêmes certificats sur toute cette zone.

– PIB en baisse à cause de la crise COVID 19 : -3,4 % , seul secteur épargné, la production agricole : +1,5%

Tendances du secteur agricole :

– Forts investissements des banques russes notamment en filière lait.

– Prédominance des agroholdings (intégrateurs)

– Nouveaux modèles de fermes industrielles

Exemple de fermes industrielles produisant des produits labellisés

– M2 : poulet label « organic »

– LA FERME : pintade

– RENDEZ VOUS : volailles et vaches à viande (limousines)

Apparition des labels, des IGP

 

Filière avicole

Forts investissements en génétique (US)

Filière intégrée (agroholdings) à + 80 %

3 grands acteurs en viande :

– Prioskolie

– Cherkisovo

– Resurs

Les 3 acteurs principaux en œufs

– Borovskaya

– Sinyavinskaya

– Sverlovskaya

Dépendance de la Russie aux importations de matériel (couvoirs, cages…) et en génétique

Filière porcine

+ 75 % en 10 ans

Quasi disparition des petits élevages familiaux à cause de la peste porcine africaine et augmentation des fermes industrielles qui assurent plus de sécurité sanitaire.

Filière bovine

Race à viande : nouveau en Russie. Autrefois, la viande vendue dans le commerce provenait uniquement des vaches laitières de réforme

Actuellement prédominance des cheptels Black Angus et Hereford

Lassitude des consommateurs qui recherchent d’autres goûts donc opportunités pour de nouvelles races à viande (limousines …)

 

Filière lait

8 000 000 vaches laitières en Russie, de race Prim’Holstein principalement.

Tendance : baisse du cheptel et augmentation des rendements

 

Filière aquacole

Opportunités pour des solutions dans la production d’huitres (génétique, matériel nettoyage des huîtres, …)

Téléchargez la présentation 

 

 

 

Donner votre avis