Mis à jour le 07/02/2019

L’UNION ECONOMIQUE EURASIENNE, unissant sur la zone de libre-échange les 5 pays post soviétiques : Russie, Kazakhstan, Arménie, Biélorussie et Kirghizstan, accumule des ressources agricoles très importantes.

Cependant pour des raisons historiques notamment, l’économie totalement planifiée au cours du XXème siècle, orientée plutôt vers la production des produits industriels l’EAC continue donc à importer de nombreux produits et services en provenance de l’UE, tels que : équipements et matériels d’élevage, génétique, alimentation animales, etc…), même si depuis la mise en application de l’embargo agroalimentaire en 2014, on observe une tendance à la localisation de la production de ces derniers.

Stepan SHIBAEV de la société CIS SERVICES à Moscou, et prestataire agrée de BCI, a proposé un panorama global sur le secteur de l’élevage (bovin, ovin, porcin, avicole) lors de l’édition 2018 du SPACE:

  • Procédures d’enregistrement des grandes familles de produits (nutrition, santé, hygiène animale, etc…)
  • Produits interdits par la législation
  • Produits indésirables
  • Cas particuliers

Envie de lire la suite ?

L’intégralité de ce contenu est disponible pour tous les adhérents de Bretagne Commerce International.

Si vous êtes déjà adhérent, connectez-vous pour profiter de l’ensemble de cet article.

Donner votre avis