Mis à jour le 21/01/2019

Selon une étude publiée lors du 20e Salon Dawajin, les exportations marocaines de produits avicoles vers l’Afrique ont un fort potentiel, en raison du nombre d’habitants des pays de la CEDEAO, de l’urbanisation accélérée et de la transition nutritionnelle qui en découle. 2 opportunités s’offrent aux opérateurs marocains : une demande croissante pour les produits finis et pour les intrants, ainsi que la possibilité d’investir dans des projets avicoles. Au plan logistique, divers schémas sont envisageables avec 3 ports régionaux, 1 voie terrestre et 1 voie aérienne à activer.

Envie de lire la suite ?

L’intégralité de ce contenu est disponible pour tous les adhérents de Bretagne Commerce International.

Si vous êtes déjà adhérent, connectez-vous pour profiter de l’ensemble de cet article.

Donner votre avis