Mis à jour le 20/11/2020

Selon l’article paru le 14 octobre 2020 sur Usine Digitale et qui s’appuie sur TechCrunch, le gouvernement sud-coréen ne cache pas son ambition de devenir un acteur majeur dans l’industrie mondiale de l’intelligence artificielle, notamment en fabriquant les semi-conducteurs qui alimentent les fonctionnalités de l’IA. Il aimerait d’ici 2030 avoir 20% du marché mondial dans ce domaine et a d’ailleurs alloué une enveloppe de 870 M USD pour la commercialisation et la production de ces puces liées à IA.

La demande mondiale pour ces processeurs pourrait d’ici 5 ans représenté plus de 20% du marché des semi-conducteurs, générant 67 Mds USD  de revenus.

ACCÉDEZ Á LA RESSOURCE

Donner votre avis