Mis à jour le 14/11/2019

Avec pour objectif de normaliser les matériaux plastiques susceptibles d’être dégradés par les microbes marins, et ainsi promouvoir ces matériaux biodégradables, le gouvernement japonais prévoit de lancer une initiative publique-privée. Cette décision intervient alors que la lutte contre la pollution marine par les déchets plastiques qui ne peuvent être dégradés dans l’environnement naturel a été l’une des questions clés du sommet du G20 d’Osaka en juin 2019. On estime que ~8 Mt de déchets plastiques non biodégradables sont rejetés dans la mer chaque année dans le monde.

 

Envie de lire la suite ?

L’intégralité de ce contenu est disponible pour tous les adhérents de Bretagne Commerce International.

Si vous êtes déjà adhérent, connectez-vous pour profiter de l’ensemble de cet article.

Donner votre avis