Mis à jour le 07/01/2022

Les exportations d’ingrédients et plats élaborés bretons avaient accéléré à la baisse en 2020 (- 13 %) mais elles reprennent de la vigueur.

Susceptibles d’approcher leurs niveaux de 2019 d’ici fin 2021, elles bénéficient d’un regain de la demande sur les marchés limitrophes  qui minimise l’impact des nets reculs enregistrés en Chine, au Royaume-Uni, en Italie et en Belgique par les préparations alimentaires.

 

Infographies : 

Évolutions observées au sein du Top 5 des clients des ingrédients bretons

Évolutions des échanges trimestriels bretons dans les ingrédients entre 2017 et 2021

Envie de lire la suite ?

L’intégralité de ce contenu est disponible pour tous les adhérents de Bretagne Commerce International.

Si vous êtes déjà adhérent, connectez-vous pour profiter de l’ensemble de cet article.