CANADA

Canada

  • La flexibilité et la réactivité en affaires des Canadiens sont porteuses de nombreux développements pour les Français et les Bretons.
  • Les opportunités de collaboration avec des entités universitaires de haut niveau sont nombreuses, en particulier à Montréal, où l’on dénombre 11 universités.
  • La structure des coûts d’opération est très favorable, comme le démontre une nouvelle fois KPMG dans ses  « Choix concurrentiels 2016 » : parmi les 10 pays étudiés, le Canada se place au 2e rang.
  • Le pays est immense, ce qui signifie que les distances sont parfois coûteuses.
  • La France et la Bretagne ont des atouts technologiques dans de nombreux domaines, mais ne savent pas les vendre aux Canadiens car ils se présentent de façon peu professionnelle et / ou arrogante.
0,9

Taux de croissance

% - 2015

1552

Milliards de $

PIB - 2015

22

/ 190

classement "doing business"

Canada

Les secteurs porteurs

Les secteurs porteurs correspondent essentiellement aux « clusters » canadiens, surtout implantés à Montréal: les TIC, l’agro-alimentaire et l’agriculture, l’aéronautique, les biotechs, et bien entendu le pétrolier et le minier. La croissance est au rendez-vous pour ces secteurs, portés par de nombreuses aides et équipes de recherche, et fortement liées aux entreprises. Dans le domaine agro-alimentaire, en particulier, après de nombreuses années d’effort pour convaincre les consommateurs de se tourner vers des produits européens, la demande est très forte. En agriculture, la situation des fermiers canadiens feraient pâlir d’envie leurs homologues Bretons. Les TIC ont attiré de nombreux talents du monde entier, ce qui créer une grande effervescence à Montréal.

Extrait de “Ma vision du Canada” par Michel Ringue de la société Plani Success, et partenaire local de BCI à Montréal

Donner votre avis