Mis à jour le 31/08/2020

Selon un article paru dans les Echos le 9 juillet, la CE accorderait un “régime d’équivalence” (exemptions accordées par l’UE) de manière temporaire aux chambres de compensation des produits dérivés à partir du 21 janvier 2021 afin d’anticiper un possible “no deal”.

L’idée est bien de donner le possibilité aux banques européennes de continuer voire développer les compensations mais aussi de limiter l’impact des marchés financiers britanniques sur le reste de l’Europe, le secteur européen étant dominé très largement par le UK à hauteur de 735 Mds EUR.

 

Accédez ici à la ressource

 

Donner votre avis