Mis à jour le 29/04/2019

Depuis fin janvier 2019, les produits cosmétiques et d’hygiène corporelle sont libres à l’importation moyennant le payement du droit additionnel provisoire de sauvegarde (DAPS). En effet, certains parfums, eaux de toilette et préparations capillaires sont soumis à 30% de DAPS.

Voir la liste des 1095 produits soumis au DAPS

Donner votre avis