Mis à jour le 10/09/2020

StatsSA, l’agence de statistiques en Afrique du Sud, vient de faire paraître ses dernières données et met en avant un dévissage de plus de 50% du PIB comparé au 2ème trimestre 2019 (-16% entre le 1er et le 2ème trimestre 2020).

Presque tous les secteurs sud africain ont connu une baisse massive de leur production au deuxième trimestre de 2020.

La construction a été le plus grand perdant. Déjà en mauvaise posture avant la pandémie, l’industrie a connu son huitième trimestre consécutif de déclin économique, chutant encore de 76,6%.

La production manufacturière a diminué de près de 75% (arrêts de travail; baisse de la demande d’acier)

Dans le secteur agroalimentaire,  l’interdiction des ventes d’alcool a eu un impact important sur la production des aliments et des boissons.

Le transport aérien s’est presque complètement arrêté, contribuant à la baisse de l’activité économique dans le secteur des transports et des communications. Les opérateurs de fret ferroviaire et routier ont également été moins actifs en raison des restrictions sur la production et la circulation de diverses marchandises.

Seul la filière agricole tire son épingle du jeu : augmentation des exportations de maïs et vente croissante de noix de pécan ou encore d’agrumes.

Accédez ici à la ressource

 

 

Donner votre avis