Mis à jour le 19/08/2020

Après une petite reprise, les nouvelles mesures de quarantaine mises en place dans certains pays européens impactent de plein fouet le secteur aérien. Selon l’Association International du Transport Aérien (IATA), le nombre de vols est toujours 50% inférieur par rapport à la même période en 2019. Les estimations ne sont guère positives en prévoyant une baisse de 60% du nombre de passagers sur l’année 2020.

La perspective d’une seconde vague de la pandémie de Covid-19 ne permet pas aux compagnies aériennes d’entrevoir une reprise dans les prochains mois. Toujours selon l’IATA, 7 millions d’emplois du secteur en Europe sont menacés par la crise.

La priorité des compagnies est d’assurer la sécurité des passagers à bord et à ce jour seulement 50 cas de transmissions du virus à bord ont été annoncés. Elles demandent le soutien des autorités et des mesures simples et efficaces à mettre en place dans les aéroports avant le départ des passagers.

Accédez ici à la ressource 

Donner votre avis