Mis à jour le 08/09/2020

Akin Akinbola, de la société Promosalons Nigeria, et prestataire agréé de BCI, nous propose un état des lieux de la situation liée au Coronavirus dans son pays.

Au 7 septembre 2020, nous sommes à 55005 cas confirmés, 43013 cas guéris et 1057 décès à travers les 36 états fédéraux et FCT Abuja. Lagos, la capitale économique du pays, a un record de 18347 cas confirmés, 15233 cas guéris et 202 décès. Cependant, après un prolongement de la deuxième phase par une période de quatre semaines, le gouvernement du Nigeria a décidé d’entrer dans la troisième phase du déconfinement.

Quelles sont les mesures mises en place pour le confinement ?

La modification du couvre-feu national 00h 01 à 4h 00, ce qui ne s’applique pas aux services essentiels et aux voyageurs internationaux arrivant a des heures tard.

La levée de l’interdiction des voyages entre inter-régionaux, uniquement en dehors des heures de couvre-feu

La réouverture en toute sécurité des institutions primaires, secondaires et tertiaires

La réouverture progressive des vols aériens internationaux selon les paramètres établis

La réouverture du transport ferroviaire dans les paramètres établis

Les bureaux du gouvernement fédéral et des États doivent fonctionner pendant les heures de travail normales.

La levée des restrictions sur les sports collectifs de plein air et ouverture de parcs de loisirs pour les exercices supervisés

L’utilisation obligatoire de masques non médicaux dans les espaces publics.

L’ouverture des vols internationaux

L’espace aérien et les aéroports du pays avaient été fermés aux opérations aériennes en Mars 2020 pour freiner la propagation du COVID-19. Le gouvernement fédéral a autorisé le redémarrage des vols intérieur (vols locaux) dans la phase précédente, et approuvé l’ouverture des aéroports pour les vols internationaux à partir du 5 Septembre 2020. Seul deux aéroports, Abuja et Lagos sont autorisés.

En ce moment, le Nigeria a interdit un certain nombre de compagnie aérienne d’atterrir sur son espace aérien. Dix compagnies aériennes n’ont pas été autorisées à opérer dont AIR France, KLM Royal Dutch des Pays-Bas, Lufthansa d’Allemagne et Etihad Airways des Émirats arabes unis…, car, les Nigérians avec des visas touristiques ne sont pas autorisés à entrer dans ces pays.

Informations concernant l’éducation et le transport des marchandises

Education : Après une fermeture de six mois par mesure de précaution pour freiner la propagation du COVID-19, le gouvernement fédéral a approuvé la réouverture progressive des établissements d’enseignement. Il a ordonné aux gouvernements des États et aux administrateurs scolaires de commencer à préparer la réouverture complète des écoles primaires, secondaires et tertiaires.

Transport des marchandises : Circulation normale La levée de l’interdiction des voyages inter régionaux a aussi permis une bonne circulation des marchandises entre les différentes régions du pays. Le transport inter régional pour la chaine d’approvisionnement et les services sont autorisés. Néanmoins le nombre de personnes pour les camions pour le transport des ressources reste toujours à 3 personnes y compris le conducteur tandis que le transport urbain la réduction des passagers est toujours à 50%.

Quels sont les impacts sectoriels ?

Le secteur financier et les industries de fabrication sont pleinement ouverts, tandis que le secteur informel est toujours dans une phase d’ouverture progressive. Toutes les restrictions sur les jours d’ouverture des marchés communaux et locaux  ont été supprimées, y compris les limites imposées aux magasins.

Accédez à la fiche d’Akin Akinbola 

Donner votre avis