Networking Adhérents : Iran, Russie, Brexit, Chine, Brésil, USA… quelle économie mondiale en 2020 ?

Publié le 12/01/2020
12h30Locminé

 

Nous sommes malheureusement contraints de reporter le Networking Adhérents initialement prévu le jeudi 23 janvier à Locminé. En effet, de nombreux adhérents nous ont informés ne pouvoir se libérer comme initialement prévu, en particulier pour résoudre et assurer les activités fortement perturbées depuis décembre en raison des mouvements sociaux.

Nous avons décidé de reprogrammer cette thématique à 10h lors du prochain Open de l’international dont la 8ème édition aura lieu à l’UBS de Vannes le lundi 6 juillet prochain. Vous recevrez début avril le programme complet de cette manifestation.

 


Dans le contexte géopolitique et économique actuel, ce networking 2020 est LA rencontre incontournable de ce début d’année. Deux éminents spécialistes partageront leur vision des évolutions géopolitiques de notre environnement international :

Sylvain Barthélémy, directeur général de Tac Economics
Paul Chollet, Économiste Senior chez Crédit Mutuel Arkéa

 

Iran, Russie, Brexit, Chine, Brésil, USA …
Quelle économie mondiale en 2020 ?

 

Le ralentissement économique s’est matérialisé en 2019. Les performances et perspectives de croissance se sont détériorées à la fois dans les économies développées et dans les émergents.
Parallèlement, le commerce mondial s’est retourné et la Chine poursuit sa transition structurelle dans un contexte de tensions commerciales avec les USA.

Aux États-Unis et en Europe, les Banques Centrales demeurent très accommodantes. Donald Trump cherche quant-à-lui à favoriser sa réélection en signant un accord commercial, même minime, avec la Chine. Quant au Brexit, après un passage par les urnes et en cas de  mise en place d’un nouveau Parlement majoritairement Conservateur, la signature d’un accord établissant les conditions de sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne apparaît comme l’issue la plus vraisemblable.

Côtés émergents, le ralentissement économique est plutôt absorbé compte tenu des forts ajustements passés dans les pays clés (Brésil, Turquie, Afrique du Sud, Argentine, etc).

L’hypothèse de la croissance reste toutefois fragile compte tenu du ralentissement des économies développées et de la Chine, et des montées des tensions géopolitiques et sociales.

Ce contexte incertain, voire négatif, accroit mécaniquement les incertitudes mondiales et freine l’investissement. Mais ce scénario est-il durable et quelles sont les perspectives mondiales pour 2020 ?

 

CONTACT

Karen Lherbette – Chargée de Projet Réunions d’Information
k.lherbette@bretagnecommerceinternational.com
Tel. : 02 99 25 04 02